Contesté pendant plusieurs mois tant en interne que par les supporters du Nîmes Olympique, Jérôme Arpinon aura tenu jusqu’à fin janvier. Couvert par les diverses strates du microcosme nîmois, ses limites managériales et tactiques auront eu raison de sa place dans un Club qui lui a signifié ne plus vouloir collaborer avec lui. Un soulagement pour toutes les parties, y compris l’entraîneur mis à pied.

Contesté pendant plusieurs mois tant en interne que par les supporters du Nîmes Olympique, Jérôme Arpinon aura tenu jusqu’à fin janvier. Couvert par les diverses strates du microcosme nîmois, ses limites managériales et tactiques auront eu raison de sa place dans un Club qui lui a signifié ne plus vouloir collaborer avec lui. Un soulagement pour toutes les parties, y compris l’entraîneur mis à pied.

Le tour de la Crocosphère

Blaquart, Assaf et Arpinon réunis en juin 2019 à La Bastide (Icon Sport)
Talk

Nîmes, ton microcosme impitoyable

Contesté pendant plusieurs mois tant en interne que par les supporters du Nîmes Olympique, Jérôme Arpinon aura tenu jusqu’à fin janvier. Couvert par les diverses strates du microcosme nîmois, ses limites managériales et tactiques auront eu raison de sa place dans un Club qui lui a signifié ne plus vouloir collaborer avec lui. Un soulagement pour toutes les parties, y compris l’entraîneur mis à pied.

Patrick Burner au duel avec Robson Bambu Icon Sport)
Matchs

Les compositions de Nice – Nîmes Olympique d’après la presse

Après avoir pris dix points sur ses quatre derniers matchs, le Nîmes Olympique espère continuer sa série d’invincibilité à Nice ce mercredi à 19h. Toujours privés de nombreux joueurs, les Crocodiles devraient enregistrer le retour de Loïck Landre dans l’équipe de départ.

Au match aller, les Crocos avaient déçu dans leur stade (FBGL)
Interview
Nantes-Nîmes (IMAGO)
Matchs

Made in Le 11 de Nîmes

Blaquart, Assaf et Arpinon réunis en juin 2019 à La Bastide (Icon Sport)
Talk

Nîmes, ton microcosme impitoyable

Contesté pendant plusieurs mois tant en interne que par les supporters du Nîmes Olympique, Jérôme Arpinon aura tenu jusqu’à fin janvier. Couvert par les diverses strates du microcosme nîmois, ses limites managériales et tactiques auront eu raison de sa place dans un Club qui lui a signifié ne plus vouloir collaborer avec lui. Un soulagement pour toutes les parties, y compris l’entraîneur mis à pied.