Les Gladiators Nîmes 1991 étaient présents à l'entraînement du Nîmes Olympique ce samedi 13 février.
Les Gladiators Nîmes 1991 étaient présents à l'entraînement du Nîmes Olympique ce samedi 13 février (© Le 11 de Nîmes)
Les Gladiators Nîmes 1991 étaient présents à l'entraînement du Nîmes Olympique ce samedi 13 février.
Les Gladiators Nîmes 1991 étaient présents à l'entraînement du Nîmes Olympique ce samedi 13 février (© Le 11 de Nîmes)

Une centaine de supporters présents ce samedi matin à l’entraînement

La période de matchs décisifs commençant dimanche à 15h face à Dijon, les Gladiators ont effectué ce samedi matin un rassemblement d'une centaine de supporters à la Bastide pour encourager les joueurs avant leur départ.

Les Gladiators Nîmes (GN) ont marqué le coup avant le départ des joueurs vers Dijon, équipe que doit affronter le Nîmes Olympique ce dimanche. Une centaine de supporters s’était réunie ce samedi matin vers 10h30 au centre d’entraînement de la Bastide durant une heure. Un entraînement rythmé par de nombreux chants, visant à pousser les joueurs et à montrer un soutien indéfectible avant cette rencontre cruciale.

Les GN ont répété une action qui avait été déjà organisée cette saison, notamment face à Montpellier, Saint-Etienne et plus récemment face à Monaco au Stade des Costières. L’effet de surprise voulu a été parfaitement réussi, au grand plaisir des joueurs et du staff nîmois. À la fin de cette heure, l’ensemble des joueurs, emmenés par le capitaine Anthony Briançon, se sont dirigés vers les vaillants supporters afin de venir les saluer au grillage.

« Ça nous donne envie de se surpasser pour sauver ce club, cette ville »

Un peu plus tard dans la matinée, le gardien Baptiste Reynet s’est exprimé sur cette action. Il a rappelé le rôle important des supporters, qui apportent un véritable coup de boost pour le vestiaire. Pour lui, ces différentes manifestations donnent l’envie de se surpasser pour sauver le club et la ville, Nîmes ayant sa place en Ligue 1 selon le portier numéro 1 du NO.

Baptiste Reynet en conférence de presse avant Dijon FCO – Nîmes Olympique (vidéo du Club)

Il rajoute : « C’est rageant de ne pas les avoir dans le stade, car à chaque fois que je suis venu ici en tant qu’adversaire, c’était une ambiance électrique et chaude. L’année où je signe ici, il n’y a pas de supporters, je le vis comme une frustration. C’est important de se sentir soutenu et la niaque des supporters va servir à l’ensemble du groupe. Les supporters vont avoir leur rôle à jouer dans cette lutte pour le maintien. »

Pour finir, les Gladiators amorcent progressivement leur anniversaire et les trente ans du groupe. En cela, un nouveau chant est apparu, repris pour la première fois en public à La Bastide.

À lire aussi