Chiariny et Firoud
Jean Chiariny, au centre, accompagné de Kader Firoud (La véritable histoire de Nîmes Olympique, tome 2 : 1962- 1987)
Chiariny et Firoud
Jean Chiariny, au centre, accompagné de Kader Firoud (La véritable histoire de Nîmes Olympique, tome 2 : 1962- 1987)

Jean Chiariny nommé dans le Top 30 des présidents par France Football

Ce mardi 30 mars, France Football a dévoilé un Top 30 des présidents du football français, classement dans lequel figure Jean Chiariny.

Président du Nîmes Olympique de 1939 à 1940 puis de 1944 à 1967, Jean Chiariny figure à la 26è place du Top 30 des présidents du football français d’après le classement établi par France Football ce mardi. Durant son passage, Chiariny fait prospérer le Nîmes Olympique à un haut niveau : trois fois vice-champion de France, deux fois finaliste de la Coupe de France et champion de France de deuxième division lors de la saison 1949-1950.

Chiariny, qui reste actuellement le président à la plus longue longévité à ce poste, est nommé président en 1939 et ne le restera qu’un an puisqu’en captivité durant la Seconde Guerre mondiale. Il reprend ce rôle quatre ans plus tard pour ne plus le quitter durant plus de 20 ans. En 1967, il est remplacé par Paul Calabro à la tête du Comité de gestion du Nîmes Olympique et devient président général du comité directeur jusqu’en 1972. Il prend par la suite la fonction de président d’honneur à vie et ne quittera pas ce poste jusqu’au moment de son décès en avril 1987 à Nîmes. *

Dentiste dans le civil, Chiariny a œuvré au développement du Club en misant sur de nombreux jeunes formés au Nîmes Olympique, des entraîneurs sur le long terme (Pibarot puis Firoud) et des recrutements de joueurs que le NO transformera en internationaux comme le rappelle France Football.

* Sources : “Nîmes Olympique nous est conté“, Jean-Pierre Roux; “La véritable histoire du Nîmes Olympique, tome 2 : 1962 à 1987“, Jean Orsi.

À lire aussi