Andrés Cubas lors de la victoire contre le MHSC en octobre 2020 (Panoramic)
Andrés Cubas contre le MHSC en octobre 2020 (Panoramic)
Andrés Cubas lors de la victoire contre le MHSC en octobre 2020 (Panoramic)
Andrés Cubas contre le MHSC en octobre 2020 (Panoramic)

Andrés Cubas restera à Nîmes lors de la trêve internationale en mars

Le milieu de terrain paraguayen ne sera pas convoqué avec sa sélection fin mars. En raison du report des rencontres de la zone Amérique du Sud comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Andrés Cubas restera donc sur Nîmes durant cette période.

Les nombreuses blessures connues cette saison par le Nîmes Olympique incitent à prendre la nouvelle avec réjouissance. En effet, A. Cubas ne s’envolera pas pour le Paraguay d’ici les prochaines semaines comme cela devait être le cas. La Confédération sud-américaine a annoncé ce samedi le report des rencontres pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 prévues initialement lors de la trêve internationale fin mars. À ce propos, elles n’ont pour l’instant fait l’objet d’aucune date de report.

Le Paraguay ne convoquera donc pas ses ressortissants parmi lesquels figurent Andrés Cubas. La Albirroja devait se déplacer au Chili le 25 mars puis recevoir la Colombie le 30 mars. Non convoqué lors du rassemblement de novembre, A. Cubas pourra cette fois-ci profiter pleinement de cette trêve puisque le Nîmes Olympique est éliminé de la Coupe de France.

En octobre 2020, sa titularisation face au PSG avait notamment fait débat. Après avoir disputé un match face au Venezuela deux jours auparavant, Cubas avait malgré tout joué près d’une heure. Devant observer une période de repos forcé sur les semaines suivantes, il n’avait pas été convoqué pour le rassemblement de novembre avec le Paraguay. Le Nîmes Olympique comptera donc un joueur de plus à l’entraînement fin mars avant d’entamer son sprint final devant l’emmener à son maintien en Ligue 1.

À lire aussi